Un drive oui, mais local !

Un drive oui, mais local !

Actualité | 2 juillet 2020

Le contexte particulier de ce début d’année a mis en lumière l’attachement des français à leurs commerces de proximité, et l’importance du maintien du lien social et du tissu économique local. Thomas Geissmann, ancien avocat devenu multi-entrepreneur, co-fondateur et CEO de GETBIGGER et LE DRIVE LOCAL, nous explique comment répondre aux nouveaux besoins de digitalisation des petits commerces et producteurs locaux, engendrés par les contraintes de distanciation.

 

•         Le confinement a suscité de nombreuses initiatives drive et livraison, y compris pour des commerçants qui ne se destinaient pas à proposer ces services, tels que des restaurants ou des petits producteurs. LE DRIVE LOCAL est né de ce confinement avec la volonté de centraliser les offres et les demandes, pour faciliter la vie de ses utilisateurs, aussi bien producteurs que consommateurs. Pourrais-tu revenir en quelques mots sur ce projet, ainsi que sur ses enjeux ?

Au début du mois de mars 2020, GETBIGGER a été officiellement lancé avec pour mission de démocratiser la logistique externalisée pour tous les e-commerçants. Après des signaux encourageants et les premiers clients signés en quelques semaines seulement, la crise du Covid-19 et l’annonce du confinement nous ont, comme beaucoup d’autres, ralentis dans notre élan. Nous nous sommes retrouvés devant un choix : attendre que ça passe, ou passer à l’action ? Nous avons choisi de passer à l’action.

C’est en voyant nos commerçants locaux submergés de demandes et avec des mesures d’hygiène contraignantes, que l’évidence nous a frappés : nous avions les moyens et l’énergie pour leur apporter une solution efficace. Nous nous sommes mis au défi de développer et lancer une application web et mobile permettant aux commerçants d’intégrer leur offre sur une plateforme gratuite permettant de centraliser des commandes à récupérer en drive ou en livraison : LE DRIVE LOCAL.

LE DRIVE LOCAL est une solution de e-commerce de proximité qui permet aux commerçants et producteurs locaux de rivaliser avec la grande distribution. Les consommateurs peuvent y retrouver tous leurs commerçants et producteurs préférés sur une seule application, et faire leurs courses en un seul paiement. Ils peuvent ensuite les récupérer gratuitement en magasin ou se les faire livrer à domicile. Pour les marchands, cette offre de services, habituellement réservée aux grandes surfaces, permet de développer leur chiffre d’affaires et d’augmenter leur panier moyen.

 

•         Qu’est-ce qui a motivé la gratuité de ce service, et cette gratuité sera-t-elle pérenne ?

Le Drive Local est né pour venir en aide aux commerçants et producteurs locaux. Il n’y a donc aucun frais caché ni d'abonnement ; seulement un coût de gestion de 2%  incluant les frais de transactions. La pérennité de la gratuité pourra être assurée par l'atteinte d'un volume de commandes et de livraisons importants.

 

•         Selon toi, ces nouveaux modes de consommation vont-ils perdurer dans l’avenir, et pourquoi ?

Sans l'ombre d'un doute ! Le drive et la livraison à domicile sont déjà utilisés par plus de 20% des consommateurs. Ils répondent à des contraintes de temps ou de mobilité, voire simplement à des préférences de consommation. C’est pourquoi ils doivent devenir accessibles à l’ensemble des commerçants et producteurs de proximité, afin de permettre à tous de consommer local. Plus de 9 Français sur 10 affirment vouloir s'approvisionner chez leurs commerçants et producteurs locaux : il faut leur donner les moyens de le faire (Étude LSD pour Hopps et Le Drive Local).

 

•         Où en est le projet aujourd’hui, et quelle est votre ambition pour l’avenir du Drive Local ?

Nous avons dépassé en deux mois les 200 commerces inscrits, dont 70 à Aix-en-Provence, où nous avons lancé notre offre complète intégrant la livraison Le Drive Local. En un mois à Aix-en-Provence, nous avons généré plus de 1000 commandes avec un panier moyen de plus de 50€ et un taux de réachat de 45%. Nous ambitionnons maintenant une couverture nationale incluant notre service de livraison.

 

•         Avez-vous d’autres projets en cours ou à venir ?

Nous venons de finaliser notre nouveau branding. Cette nouvelle marque va accompagner un redesign de notre application pour améliorer l'expérience des consommateurs. Nous allons également lancer une application smartphone pour les commerçants afin de faciliter leur utilisation. Nous réfléchissons aussi à d’autres fonctionnalités, offrant de nouveaux services pour couvrir l’ensemble des besoins des commerçants.

Retour aux actualités